Agriculture : Élevage laitier - Caprin

Élevage laitier - Caprin

Éleveur bovin à petit ou grand troupeau, dans une ferme traditionnelle ou bien moderne, il y a 5 poitns importants à prendre en compte lorsque vous vous équipez en pneumatique:

  • Un équipement simple qui ne prend pas de place. Dans une étable, l'espace libre doit être exclusivement dédié à votre troupeau et à la machine de traite. Pour cela une solution simple, choisissez un compresseur déjà monté sur cuve, par exemple. De plus, la plupart de nos compresseurs sont dits Plug & Play, car ils permettent une installation rapide et facile.
  • Un équipement qui dure dans le temps. Dans des bâtiments d’élevage bovin, l’air présent est chargé en Ammoniac, en poussière et en humidité. Et si votre compresseur est en contact avec ces trois éléments, vous allez constater rapidement des dégradations telles que de la corrosion. De cette manière votre équipement peut se détériorer jusqu’à 10 fois plus vite. Pour éviter cela essayé de placer votre compresseur loin des animaux. Et renforcez toutes vos chances, en optant pour des cuves galvanisées et des sécheurs d’air externes ayant des composants en aluminium ou acier inoxydable. Mais également choisissez le bon compresseur, en vous dirigeant vers un compresseur lubrifié à l'huile qui est beaucoup plus durable dans le temps. En effet, son système interne est constamment lubrifié, et donc les pièces ont moins tendance à casser. Investir dans des machines modernes et performantes peut être à l’achat très coûteux, alors investissez bien.
  • Du lait de qualité grâce à un environnement calme. Assurez-vous que leur traite soit bien orchestrée et se déroule dans le calme, pour éviter tout stress et obtenir du lait de qualité. Choisissez un compresseur d’air comprimé silencieux émettant peu de décibels (environ 70/75 dB(A)) et vous ne subirez pas les cycles de compression très (trop) bruyants.
  • Toute économie est un avantage. La meilleure façon de faire des économies et d’adapter son équipement à ses besoins. De mauvais conseils peuvent vous pousser à investir dans des compresseurs qui fonctionnent en continue ou encore avec des capacités trop grandes et qui vous sont totalement inutiles. Chaque bar compressé au-dessus du besoin nécessaire va vous coûter 7% de coût énergétique en plus. Lorsque l’on sait qu’en Belgique le prix du kWh est de 25 euros en moyenne, cela peut vous coûter très cher. Alors adaptez votre équipement à vos besoins. Un compresseur avec onduleur (inverter), régulant la consommation d'énergie en fonction des variations d'activité, va vous permettre de grosses économies.
  • Une hygiène irréprochable pour un troupeau en bonne santé et du lait consommable. Ce qu’il vous faut c’est de l’air propre sans particules d’huile, conforme à la norme ISO 8573-1. Ici il est très important de comprendre que seul l’air doit être dépourvu de particules d’huile et non le compresseur. Chez Airpress nous sommes fières de faire la différence avec nos compresseurs à vis et à piston lubrifiés à l’huile. L’huile joue un rôle vital pour lutter contre l’agression de l'ammoniac, mais aussi pour refroidir les composants. Ainsi, votre compresseur aura une durée de vie beaucoup plus longue. Un compresseur à spirale sans huile va pouvoir fonctionner en tout 10-20000 heures alors qu’un compresseur à vis peut atteindre 30-40000 heures. Soyez futé et investissez dans un sécheur par adsorption externe qui, avec sa grande finesse de filtration, va vous garantir un air de classe zéro conforme à la norme ISO 8573-1.

Circulation du troupeau

Pour diverses raisons, il est possible que l'air comprimé ne soit pas l'une de vos sources d'énergie principale (ex: étable ancienne, petit troupeau). Cependant, avoir un compresseur à pistons dans votre installation va s'avérerr un atout pour des tâches mineures, comme faire circuler votre troupeau lors de la traite ou encore de l’insémination. L’utilisation de l’air comprimé pour actionner votre système va non seulement vous faire gagner du temps, mais aussi réduire votre besoin en main d'œuvre.

Compresseur à piston série HL et HK avec cuve non galvanisée
Les modèles HL, HK des compresseurs à pistons de la série professionnelle Airpress, ont été spécialement conçus pour des applications dans des conditions difficiles, comme dans les bâtiments d’élevage. En effet tout est réuni pour rendre ces machines très performantes et permettre en toutes circonstances des cycles de compression de 50% (50% du temps en état de marche pour 50% du temps en repos). Enfin, ce qui est le plus important pour vous ici c’est que cette série est dotée de pompes avec un carter en fonte et fait d’une pièce sans soudure. Ce petit détail est essentiel pour lutter contre les détériorations dues à l’ammoniac.

Du compresseur monophasé au triphasé, ils offrent des puissances comprises entre 2 ch/1.5 kW et 20 ch/15 kW ainsi que des débits d’air restitués allant de 158 l/min jusqu’à 1700 l/min. > Voir notre gamme des compresseurs Pro HL et HK...


  • Ce qu'il vous faut :

Nous vous conseillons d'opter pour un compresseur de minimum 5.5 ch/4 kW. Avec une telle puissance de moteur il sera très facile d'ouvrir les portes pour faire circuler votre troupeau autant que nécessaire et cela au moins deux fois par jour. Également choisissez une cuve ayant une capacité élévée afin d'avoir une autonomie d'air beaucoup plus importante**.


  1. Raccord double mamelon 1/2" - Sous blister
    Raccord double mamelon 1/2" - Sous blister 4337513
    3,13 € 3,79 €
  2. Tuyau haute pression 1/2" 2 M 160 bar - EN 857 1SC
    Tuyau haute pression 1/2" 2 M 160 bar - EN 857 1SC 36385-2
    70,52 € 85,33 €

Compresseur à piston série G avec cuve galvanisée
Les modèles G des compresseurs à pistons de la série professionnelle Airpress, ont été spécialement conçus pour des applications dans des conditions ultra difficiles. Ces compresseurs ont toutes les mêmes qualités que le reste de la série Pro Airpress (HL et HK), car ils disposent des mêmes composants dont la pompe et son carter en fonte impressionnante. Mais ils ont un atout en plus qui est non négligeable: une cuve galvanisée sur les deux faces, garantissant une protection totale, interne et externe, contre la corrosion. En effet, si le compresseur est disposé dans la même salle que celle des vaches, il est important de prendre en considération l'air chargé en ammoniac. L'ammoniac, très présent dans les bâtiments d’élevage, est corrosif pour les compresseurs. Avoir un compresseur avec une cuve galvanisée c’est s’assurer que votre machine aura une plus longue durée de vie. Voir notre gamme des compresseurs Pro modèle G...


  • Ce qu'il vous faut :

Nous vous conseillons d'opter pour un compresseur de minimum 5.5 ch/4 kW, ce qui vous permettra grâce à une telle puissance, d'ouvrir de nombreuse fois les portes tout au long de la journée, pour faire circuler votre troupeau. Prenez un compresseur avec une grosse cuve afin d'avoir une autonomie d'air élévée**.



Le conseil des pros: pour assurer une plus longue durée de vie à votre compresseur, il est impératif de vider de la cuve l’eau qui est issue de la condensations formées durant les cycles de compression. Une eau stagnante va créer de la corrosion dans la cuve. Et combiné à ça l’ammoniac ambiant, cela va contribuer à une dégradation extrêmement rapide de votre équipement. Pour lutter contre cela ajoutez un purgeur automatique à capteur volumique.

**En Belgique, il est important de faire vérifier sa cuve d'air comprimé de plus de 300 litres, par un expert. Il vous délivrera alors, un certificat de conformité à conserver. L'expert détermine lui-même la fréquence des contrôles. Pour tout ce qui est cuve de moins de 300 litres, il faudra contrôler chaque année la cuve mais aussi, le compresseur pour vérifier qu'il n'y a pas de problème de sécurité. De manière générale, veuillez vous tenir informé des dernières modifications de lois.


Salle de traite conventionnelle ou modernisée

Un robot de traite extrait le lait de la vache par le vide. Le robot va d’abord créer le vide puis donner des pressions périodiques sur le pis de la vache. La pression atmosphérique créée permet ainsi au lait de sortir puis de circuler dans le système jusqu’au stockage. Afin que le lait ne stagne pas et que la traite s’effectue le plus rapidement, il est donc nécessaire que la machine fonctionne en continu. Le compresseur à vis s'impose alors tout naturellement. Cependant, il est tout aussi important de respecter les normes liées à l'agroalimentaire.

Les conditions d'une salle de traite sont hypers contrôlées afin de respecter toutes les normes de l'agroalimentaire. Afin d'être sûr d'éffectuer le bon choix lisez attentivement les points suivants :

→ La technologie onduleur (inverter) ou variation de fréquence

En fonction de votre production et donc de votre consommation d'énergie, il va être intéressant de faire des économies et rendre votre activité encore plus rentable. Il est fréquent qu’un futur acheteur pense au coût d’achat d’un compresseur comme étant le plus gros investissement. Hors sur le cycle de vie d’un compresseur, 75% du coût total sont des coûts énergétiques.

Chez Airpress nous pensons que chaque petite économie est un avantage, c’est pourquoi nous vous recommandons un compresseur à vis avec onduleur.

À la différence d’un compresseur à vis standard, le compresseur doté d’un onduleur va s’adapter aux demandes d’air et ne produire que la quantité d’air requise à un moment donné. Au contraire d’un compresseur standard, un compresseur avec onduleur va permettre jusqu’à 1/3 d'économie d'énergie à la fin de l’année.


Par exemple: un compresseur standard fonctionnant en mode charge/décharge va, en mode décharge, quand même consommer 40% d'énergie par rapport au mode charge. Pour mieux comprendre, nous vous proposons un calcule rapide :

Pour un compresseur de 7.5 kW en mode charge, le compresseur va consommer 100% soit 7.5 kW et le mode décharge 40% soit 3 kW, pour un temps de fonctionnement totale de 10000 heures par an. 5000 h en mode charge x 7.5 kW + 5000 h en mode décharge x 3 kW = 37500 + 15000 = 52500 kWH/an x 0.25 € (prix du kWh) = 13125 € d’énergie par an.

En revanche, un compresseur de 7.5 kW avec onduleur, va s'adapter aux exigences et va seulement consommer 70% de sa puissance maximal soit 5.25 kW. Pour fournir la même quantité d'air, le compresseur va devoir fonctionner en état de charge 7500 heures. Mais le compresseur sera en état d'arrêt pendant les 2500 heures restantes, donc pas de consommation.

7500 h en mode charge x 5.25 kW = 39375 kWH/an x 0.25 € (prix du kWh) = 9.843 € d’énergie par an.


Le choix des Experts:

Compresseur à vis de la série APS-X Aipress :
La série APS-X est la série référence d’Airpress. Signée constructeur, elle tire son épingle du jeu à bien des niveaux.

Meilleurs compresseurs à vis sur le marché, la série APS-X est tout aussi puissante et efficace que le prix est réduit. Tous les composants de ces machines ont été choisis par nos experts dans le but d’être les plus performants et résistants sur la durée, mais au meilleur prix. Sur ces compresseurs il n’y a donc aucun élément inutile et superflu, ce qui rend la machine extrêmement simple d'utilisation avec une réduction des risques de détériorations prématurées des pièces.

Disponible avec des puissances comprises entre 5.5 kW et 90 kW, et une gamme d’air restituée s’étendant de 170 l/min jusqu’à 13180 l/min. Cette série offre des modèles montés sur cuve avec ou sans sécheur ou encore le compresseur en unité seule.

Mais aussi, il vous est possible de choisir des modèles avec onduleurs avec une compression sur deux étages ou encore avec un moteur à aimant permanent.

Le moteur à aimant permanent qui est ici un atout supplémentaire dans la course à l’économie d’énergie.

Pour finir toute la série est équipée de base avec un module Wifi, qui va vous permettre de contrôler à distance votre équipement et cela sans avoir besoin de payer en plus! Voir notre gamme des compresseurs à vis APS-X ...

  • Ce qu'il vous faut :

De manière générale, nous conseillons un compresseur à vis APS-X d'une puissance de 5.5 Kw avec un onduleur et une cuve plutôt grosse. Avec une telle puissance et une grosse capacité de cuve, le compresseur peut déjà fournir de belles performances. Mais ce qui est surtout le plus important c'est la partie Onduleur, qui va faire toute la différence. En effet, un compresseur à vis est conçu pour être en fonctionnement continu sans jamais (ou presque) être à l'arrêt. Ainsi, avec l'onduleur, le compresseur va pouvoir fournir automatiquement plus d'air lors des traites de la journée et produire une quantité d'air bien moindre le reste du temps.

À ce compresseur il faut absolument y ajouter un sécheur par adsorption adaptée au débit d'air restitué, afin de s'assurer d'une qualité d'air irréprochable. Il est donc préférable de choisir un compresseur monté sur cuve, mais sans sécheur. En présence d'ammoniac (ce qui est le cas dans toutes fermes d'élevage), nos sécheurs par adsorption sont beaucoup plus performants, mais surtout beaucoup plus résistants sur le long terme.


  1. Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 600 l/min - ISO 8573-1 classe Zero
    Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 600 l/min - ISO 8573-1 classe Zero 60036-OFAG3
    2 811,26 € 3 401,63 €
  2. Tuyau haute pression 1/2" 2 M 160 bar - EN 857 1SC
    Tuyau haute pression 1/2" 2 M 160 bar - EN 857 1SC 36385-2
    70,52 € 85,33 €
  3. Tuyau haute pression 3/4" 1 M 105 bar - EN 571 1SC
    Tuyau haute pression 3/4" 1 M 105 bar - EN 571 1SC 36383
    66,39 € 80,33 €
  4. Raccord Réducteur 3/4" x 3/8" Mâle - Femelle
    Raccord Réducteur 3/4" x 3/8" Mâle - Femelle 37566
    2,75 € 3,33 €


→ Controlez la lubrification à l’huile de votre compresseur à vis

Comme nous l’avons déjà expliqué, le compresseur lubrifié à l’huile est la variante qu’il vous faut. Cependant, pour mettre toutes les chances de votre côté et ne pas compromettre la qualité de l'air distribué il est important de combiner votre compresseur avec les éléments suivants :

  • De l’huile de qualité alimentaire Airpress; Cette huile est homologuée NSF H1 ou INS, pour le contact alimentaire fortuit. Elle convient parfaitement pour l’industrie agroalimentaire.
  • Un séparateur d'huile pour filtrer les particules présentes dans l’air circulant dans le compresseur.
  • Un clapet anti retour installé dans le tuyau d'échappement pour empêcher la rotation inverse de la pompe à vide lors de l'arrêt à la fin de la traite et que des débris soient aspirés.

  1. Huile de qualité alimentaire pour Compresseur à vis 5 L
    Huile de qualité alimentaire pour Compresseur à vis 5 L D3859-5
    189,87 € 229,74 €
  2. Huile de qualité alimentaire pour Compresseur à vis 1 L
    Huile de qualité alimentaire pour Compresseur à vis 1 L D3859-1
    42,64 € 51,59 €

→ La norme ISO 8573-1

Le secteur agroalimentaire a établi de nombreuses normes afin que tous les aliments et boissons puissent être consommé sans danger. Et le domaine de l'agriculture, ne fait pas exception. En effet, les éleveurs laitiers utilisant de l'air comprimé, doivent absolument respecter la norme ISO 8573-1, sans quoi leurs laits ne peuvent pas être consommé.

Cette norme internationale, a été élaborée pour tout ce qui est équipement pneumatique et va permettre de classifier la pureté de l'air comprimé concernant la présence de particules, d'eau et d'huile, quel que soit leur emplacement dans le système d'air comprimé pour lequel l'air est spécifié ou mesuré.

Pour pouvoir répondre à cette norme au mieux, les experts Airpress vous conseillent d'installer dans votre système pneumatique, un ensemble de sécheurs par adsorption OFAG3, specialement développé pour les applications nécessitant de l'air comprimé conforme à la norme ISO 8573-1. Cet ensemble prévu pour le traitement de l'air comprimé, est dit de classe zéro. En effet, il sont dotés d'une batterie de filtres pour épurer l'air comprimé de toutes particules de poussière, d'eau et d'huile.

Nous sommes le seul fabricant à proposer la série OFAG3 prête à l'emploi (Plug&Play). Avec un point de rosée sous pression d'au moins -20°C, atteint par le sécheur par adsorption, tout humidité est éliminée dans votre système d'air comprimé.

Voir la page officiel de la norme ISO 8573, pour se tenir informer de toutes modifications.

Voir nos sécheurs par adsortion Airpress...
  1. Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 470 l/min - ISO 8573-1 classe Zero
    Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 470 l/min - ISO 8573-1 classe Zero 47028-OFAG3
    2 811,26 € 3 401,63 €
  2. Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 320 l/min - ISO 8573-1 classe Zero
    Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 320 l/min - ISO 8573-1 classe Zero 32019-OFAG3
    2 811,26 € 3 401,63 €
  3. Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 240 l/min - ISO 8573-1 classe Zero
    Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 240 l/min - ISO 8573-1 classe Zero 24014-OFAG3
    2 811,26 € 3 401,63 €
  4. Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 600 l/min - ISO 8573-1 classe Zero
    Set de sécheurs d'air par adsorption OFAG3 600 l/min - ISO 8573-1 classe Zero 60036-OFAG3
    2 811,26 € 3 401,63 €

Traitement des eaux usées

→ Élimination de l’eau de condensation

Pour garantir à votre compresseur une plus longue durée de vie et des performances optimales il est important de vidanger régulièrement l’eau des condensats forme pendant les cycles de compression. L’eau stagnante va alors entraîner de la corrosion et va endommager non seulement votre cuve, mais également sur le long terme des dommages très graves vont apparaître vous poussant à changer l'intégralité de votre équipement.

Chez Airpress nous vous proposons des purgeurs de condensats automatiques qui de façon régulière vont vidanger la cuve. Il en existe de deux sortes, avec minuteries ou bien avec un débitmètre (capteur volumique).

→ L’eau de condensation un déchet industriel

Les eaux de condensation formées durant le processus de compression sont un mélange de particules solides, d'eau et d'huile. Ces eaux sont des déchets industriels qui ne doivent être ni rejetés dans l'environnement, ni mis aux égouts sans avoir été préalablement traités. Pour cela, vous pouvez de manière optionnelle, ajouter des filtres séparateurs de particules de la série ACR ( filtre ACR Airpress 36053-1/36053-2), qui sont la solution prévue par Airpress a cet effet. En aidant la purification de l'eau de toutes les particules restantes, ces filtres répondent aux exigences données par le ministère de l'environnement concernant la gestion des déchets industriels.


  1. Filtre à condensats ACR02 2500 l/min
    Filtre à condensats ACR02 2500 l/min 36053-2
    240,96 € 291,56 €
  2. Filtre à condensats ACR01 1000 l/min de 1.5°c jusqu'à 45°C
    Filtre à condensats ACR01 1000 l/min de 1.5°c jusqu'à 45°C 36053-1
    200,21 € 242,25 €